Développement Personnel > Mieux se connaître > 3 conseils pour éliminer ses croyances limitantes

3 conseils pour éliminer ses croyances limitantes

Vous avez tendance à vous répéter que vous n’êtes pas capable d’accomplir telle ou telle chose ? Des phrases commençant par « je suis trop… », « je ne suis pas assez… », « je ne peux pas… » ou « je n’y arriverai jamais » ponctuent votre quotidien ? Il y a de fortes chances pour que ces pensées évoquent des croyances limitantes. Découvrons ensemble ce qu’est une croyance limitante, et comment s’en débarrasser.

Une croyance limitante : qu’est-ce que c’est ?

Les croyances limitantes font référence à l’ensemble des connaissances, pensées ou habitudes de vie que l’on nous a inculqué pendant votre enfance. Celles-ci ont été intériorisées au travers des discours de nos proches (parents, amis…), professeurs, etc. Comme elles nous ont été répétées maintes fois, nous avons tendance à les considérer comme des vérités.

Or, ces croyances limitantes jouent un rôle important dans notre quotidien car elles conditionnent nos actions, relations, et même nos opinions. Heureusement, il est possible de les remettre en question, et d’ailleurs, elles sont mises à jour au fur et à mesure de nos expériences.

Quelques exemples de croyances limitantes

De nombreuses croyances limitent nos actions quotidiennes. Elles peuvent se manifester par des phrases, des certitudes, ou des peurs qui nous empêchent d’accomplir certaines tâches ou projets que nous aimerions réaliser. Voici quelques exemples de croyances limitantes :

  • je suis trop vieux pour me former
  • l’argent c’est sale
  • je dois rendre un travail parfait
  • je dois être fort
  • je dois faire des efforts
  • on n’a rien sans rien
  • si on ne fait pas tout soi-même, rien n’avance
  • pour réussir, il faut travailler dur
  • l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt
  • il faut être bien sage
  • il faut éviter les conflits
  • je ne dois pas me laisser faire
  • si c’est trop simple, c’est forcément que j’ai raté quelque chose
  • c’est pas à mon âge que je vais changer
  • etc.

La plupart du temps, nous n’avons pas conscience de ces croyances, car elles font partie de notre quotidien depuis de nombreuses années. Pourtant, elles forment de véritables barrières psychologiques qui nous empêchent d’atteindre les objectifs qui nous tiennent à cœur.

Croyances limitantes : 3 conseils pour s’en débarrasser

Maintenant que vous comprenez la notion de croyances limitantes, passons à l’action ! Car le but est désormais de les identifier pour les remplacer par des croyances positives. Suivez ces 3 étapes pour venir à bout de ces barrières qui vous freinent dans votre réussite :

1. Prendre conscience de ses croyances limitantes

Pour pouvoir travailler sur ses croyances limitantes, il est essentiel de les identifier. Pour cela, il peut être utile de se poser quelques questions :

  • Qu’est-ce qui me bloque ou m’empêche d’avancer dans ma vie ?
  • Quelles sont mes peurs ou mes insécurités ?
  • Y a-t-il des schémas récurrents dans mes échecs ou mes difficultés ?
  • Quels messages ai-je intériorisés durant mon enfance ou mes expériences passées ?

En notant vos pensées et en prêtant attention à vos discours intérieurs, vous pouvez commencer à déceler les croyances limitantes qui influencent vos actions et vos choix.

2. Remettre en question ses croyances limitantes

Une fois que vous avez identifié vos croyances limitantes, il est nécessaire de les remettre en question afin de confronter leur validité et leur pertinence dans votre vie actuelle. Voici quelques stratégies pour y parvenir :

  1. Chercher des preuves contraires : identifier des situations où vous avez réussi, surmonté des obstacles ou reçu des compliments, afin de contrecarrer les croyances limitantes avec des faits concrets.
  2. Peser le pour et le contre : examiner les avantages et inconvénients de garder cette croyance, et imaginer comment votre vie serait différente si vous n’y adhériez pas.
  3. Douter des généralisations hâtives : tenir compte des exceptions, des circonstances et des nuances pour éviter de tirer des conclusions trop simplistes ou catégoriques.
  4. Se mettre à la place des autres : envisager comment d’autres personnes pourraient percevoir votre situation ou vos compétences, afin de relativiser votre propre point de vue et découvrir d’autres perspectives possibles.

3. Développer des croyances alternatives et positives

Pour remplacer vos croyances limitantes par des croyances plus constructives et épanouissantes, vous avez besoin de créer et renforcer des croyances alternatives et positives. Voici quelques pistes :

  • Utiliser des affirmations positives pour répéter et intégrer des messages encourageants et valorisants sur soi-même, ses capacités et ses valeurs.
  • S’entourer de personnes inspirantes et de proches bienveillants, qui croient en vous et vous stimulent pour progresser et réaliser vos rêves.
  • Se fixer des objectifs réalistes et motivants pour développer sa confiance en soi, acquérir de nouvelles compétences et réussir des défis avec succès.
  • Cultiver la gratitude pour apprécier ce que l’on a déjà, reconnaître les progrès accomplis et développer une vision positive et optimiste de la réalité.
  • Pratiquer la compassion envers soi-même et les autres pour comprendre que tout le monde peut faire des erreurs, souffrir ou être imparfait, mais cela ne diminue pas votre valeur en tant qu’individu.

En travaillant sur nos croyances limitantes, nous pouvons libérer notre potentiel et améliorer notre qualité de vie. Il est important de se rappeler que ce processus demande du temps, de la patience et de l’engagement, mais les résultats en valent la peine.

5/5 (8 votes)
Tags :

Certains liens de cet article sont susceptibles de générer une commission destinée à financer le fonctionnement de notre site. En tant que partenaire d’Amazon EU, nous pouvons ainsi percevoir une rémunération lors d’un achat réalisé via cet article. Les prix sont mentionnés à titre indicatif et peuvent évoluer.

Shares